Ca y est la période des vœux et des bonnes résolutions est terminée, pfffiou !

Pourquoi  « pfffiou » ?

Parce que je trouve qu’il y a un mécanisme automatique dans ces traditions et que la plupart des vœux et des résolutions  ont perdu de leur sens et de leur impact positif dans nos vies, vous ne trouvez pas ?

Regardez plutôt …

Les échanges de voeux

Un « exercice » de style pour beaucoup :

1-    Il y a les personnes qui vous dégainent leurs vœux plus vite que leur ombre. Dès minuit sonné, et même avant pour éviter les embouteillages de sms, ils vous envoient leur message d’un classique et d’une telle banalité qu’on aurait à peine envie d’y répondre ou alors de la même façon par un « bonne année à vous ! ».

C’est comme s’ils devaient se rassurer sur le nombre d’amis contenu dans le répertoire de leur téléphone. Mais leur meilleur ami ne serait-il pas leur téléphone finalement ?!

2-    Il y a aussi ceux qui essayent de déguiser leur envoi groupé en sms personnalisé « meilleurs vœux à toi et tes proches ». Qui est dupe franchement ?

3-    Il y a les poètes qui souhaitant faire preuve de créativité et d’originalité et rivalisent de tournures. Les perles trouvées sur le net :

– « Pour 2012, je vous souhaite 1 an de santé, 52 semaines d’amour, 366 jours de Joie, 8 784 heures de satisfaction, 527 040 minutes de prospérité, 31 622 400 secondes de bonheur »

– « Si votre coeur est rempli de désirs et de rêves qui colorent la vie, que cette nouvelle année accomplisse vos plus beaux souhaits et se remplisse des couleurs du bonheur ! »

– « Puissiez vous trouver, comme chaque habitant de la Terre, grâce à la magie du nouvel an, l’étoile infaillible qui vous guidera vers la lumière, la paix, la vérité et l’amour universel. » (NDRL : amen)

– « Avant perturbations et saturation des lignes nous vous souhaitons une bienvenue sur le vol 2012 à destination du bonheur. Durée de vol : 365 jours »

– « Menu 2012 : Salade d’amitié sauce rigolade,Gratin de prospérité accompagné d’un consommé de bonne santé, Plateau de petits bonheurs variés, Amuse bouche de sérénité, Pièce montée aux choux d’amour, Le tout arrosé d’un magnum de BONNE ANNEE !! »

4-    et il y a ceux qui … t’oublient ! sniff

Finalement on passe à côté d’une formidable opportunité positive lié au renouveau que représente une nouvelle année (12 mois, 365 jours de bonheurs, etc … lol !).

Je lisais récemment sur un mail de Matin Magique (si vous ne connaissez pas allez déguster sans modération) : il y a une différence fondamentale entre souhaiter et décider.

C’est exactement le problème avec les voeux : on souhaite sans sincérité, on dit sans vraiment y penser, on envoie sans générosité. Mais on ne décide pas vraiment et en pleine conscience des souhaits qu’on formule aux personnes importantes dans nos vies.

Décider, c’est aller au-delà du souhaiter pour ouvrir 2012 sur un objectif et offrir une vraie réalisation.

Et moi, me demanderez-vous, je n’ai pas envoyé de vœux ? si bien sûr, et j’ai aimé penser mon message et mes mots pour chaque personne.

Mon intention était claire : décider ce qui pourrait être le meilleur voeu à offrir à chaque destinataire.

Maintenant c’est à eux de décider d’en faire des objectifs !

 

Les bonnes résolutions

Ce qui est un pléonasme car on prend rarement de mauvaises résolutions.

Imaginez donc :
« reprendre la cigarette dès demain », « être enfin en retard tous les matins », « cette année, j’ai décidé de me planter … enfin ! », «je veux arrêter de me faire confiance ».

Littéralement, une résolution c’est « se résoudre à » : il y a quelque chose de subi dans cette expression, une contrainte, une décision malgré sa volonté.

Sans parler des résolutions politiquement correctes mais bien loin de qui on est vraiment : « me mettre au sport » (quand on déteste ça).

Résultat : la plupart du temps la résolution reste une promesse éternelle, bonne à la reconduction de contrat l’année suivante !

En 2012, j’ai décidé de remplacer les résolutions par des directions !

1-    parce que fixer un objectif de destination est déjà le plus sûr moyen de l’atteindre
Quand vous partez en vacances si vous ne décidez pas de votre point d’arrivée (votre objectif) vous avez peu de chances d’y arriver ! Car c’est en définissant la destination qu’on peut déterminer le chemin pour y arriver et se mettre en route.

2- parce que se fixer un objectif pose la question des moyens concrets à mettre en oeuvre pour les atteindre. Pas de résolutions dans le vide à laquelle on ne se tient jamais mais un plan d’actions concret et un résultat palpable au bout  pour se motiver !

2-    parce que je suis heureuse de suivre mes directions 2012 alors que je n’aime pas vraiment subir et me résoudre (oui je sais je reste une « sale gosse »)

Voici donc les directions que je prends pour 2012 :

–    Gagner du temps, toujours et encore plus, objectif = 1h par jour, vous me suivez ? (pour cela j’envisage très bientôt de vous tenir informée de ce défi)
–    Prendre soin de moi , notamment en déjeunant correctement le midi et en faisant une vraie pause (alerte téléphone et frigo adéquat)
–    Pren-dre le temps pour savourer et profiter de chaque instant, carpe diem (un spa par semaine serait un bon moyen)
–    Prendre l’air et sortir de mon bureau (pour cela j’envisage d’organiser des déjeuners de stars hebdomadaires)
–    Lire, apprendre (en réservant du temps sans RDV clients et en remplaçant la télé par des soirées « bouquinage »)

En un mot, pour moi l’année 2012 sera sous le signe du RESSOURCEMENT

Et chez vous ?

Abonnez-vous !

Pour recevoir mes prochains articles directement dans votre boîte mail

Vous êtes abonné(e) ! RDV dans votre boîte mail

Pin It on Pinterest