En ce début de nouvelle année, j’ai envie de vous partager davantage que des voeux : une fenêtre entrouverte sur mon année et la vôtre avec des intentions, des réflexions et de précieux cadeaux pour donner vie à vos souhaits les plus chers !

Remettre les compteurs à zéro

Ce qu’il y a de merveilleux quand on entame une nouvelle année, c’est la possibilité qui nous est alors offerte de remettre les compteurs à zéro. Il y a dans les cycles qui rythment notre vie, un processus de régénération. Tout comme une journée de 24h ou une semaine de 7 jours : quoi qu’il vous arrive, demain est un autre jour.  Mais là il s’agit d’une année … toute année : 3-6-5 jours devant nous pour se donner une nouvelle chance, écouter nos envies enfouies et leur donner vie, prendre soin de soi, donner la priorité à son épanouissement, poser les fondations de nouveaux projets.

Un nouveau départ

Un nouveau départ

Le temps des voeux est une invitation à rêver éveillé, mais plus encore à partager nos rêves, à les offrir en cadeau autour de nous pour leur donner une dimension réelle et collective.

En ce mois de voeux, l’air (et les réseaux sociaux) est chargé d’une énergie positive d’espoirs, de renouveaux, de départs en tout genre … C’est si bon de sentir ces élans de VIE ! Profitons-en …

Récolter en 2014, ce qui a été semé en 2013

Mais une nouvelle année ce n’est pas qu’une rupture brutale avec l’année passée.

Si tout était systématiquement à reprendre à zéro : notre vie ressemblerait à un éternel recommencement. Quel que soit le chemin parcouru dans l’ascension de notre montagne, nous « retomberions » au point de départ, tout en bas. Or, la vie ce n’est pas cela, même quand on a le sentiment de ne pas avancer, de faire sur-place ou de « tomber » : la route s’ouvre devant nous et continue. Ce sont nos pas de 2013 qui nous permettent d’envisager la ligne d’horizon de 2014.

Rester fidèle à soi-même

Le lien entre le changement et la continuité ? C’est vous !

S’il y a bien une chose à laquelle vous pouvez vous fier année après année, c’est vous : ce qui vous anime, vous « appelle », votre histoire, votre rythme. Vous n’êtes pas obligé(e) de suivre le courant « ambiant », vous n’avez pas non plus à nager à contre-courant mais dans le sens de votre courant à vous. Cela vous demandera peut-être de mieux vous connaître et c’est tout ce que je vous souhaite finalement !

On peut largement être influencé par notre entourage. Ceci est d’autant plus vrai avec internet : les blogs, facebook, twitter etc. Parfois on regarde les autres et on envie ce qu’ils ont ou ce qu’ils sont parce qu’on s’imagine que cela a davantage de valeur que ce que nous possédons ou qui nous sommes.

Ne cherchez pas à ressembler à quelqu’un d’autre qu’à vous-même, ne vous perdez pas sur les chemins d’une autre vie que la vôtre. Restez fidèle à vous avant tout en vous respectant plus que quiconque.

Crédit : girly-girls-graphics

Crédit : girly-girls-graphics

 

Cultiver des intentions plutôt que des résolutions

Avez-vous remarqué que les voeux que vous recevez sont très souvent intimement liés à la personne qui vous les souhaite ? Relisez-les bien avec cette perspective plus globale et vous serez surpris(e). Evidemment ce n’est pas systématiquement le cas : parfois des comètes hors orbite prennent le temps et la peine de souhaiter consciemment des voeux personnalisés pour chaque personne à qui elles s’adressent 😉

Les voeux que vous formulez aux autres reflètent ce que vous désirez profondément pour vous-même.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit là d’un comportement égocentrique : n’y a-t-il pas plus beau cadeau que de souhaiter aux autres ce que nous nous souhaitons ardemment pour nous-mêmes ?!

Mon année 2014 : créativité, co-création et lâcher-prise

Pour ma part, plus qu’une envie, je ressens le besoin pour l’année à venir d’exprimer davantage ma créativité. En tant que cerveau gauche de nature, contrôlant et omniprésent, encouragé par une société qui lui a donné l’avantage depuis plus de 40 ans, il y a une partie de moi qui réclame de l’espace, sa place. Depuis très longtemps, je cherche mon équilibre et il me semble justement qu’une des clés pour y parvenir un peu plus encore réside dans ce « travail » (qui m’enchante au plus haut point).

2014 sera également sous le signe du « co » : association, partenariats, co-création, renforcement des liens déjà tissés avec « mes » stars. Je vous en reparlerai très bientôt.

La co-hérence entre mes intentions me parait une évidence et c’est donc tout « naturellement » que 2014 m’appelle de tous ces voeux à lâcher-prise. Vaste et complexe sujet mais   j’ai le sentiment qu’à l’intérieur réside une part du bonheur.

C’est fou, mais depuis que j’ai modelé 2014 de ces intentions, une nouvelle énergie s’est libérée en moi comme si je m’autorisais à « y aller » : j’ai déjà mon agenda rempli de nouvelles rencontres et de pas décisifs !

Pour m’imprégner encore davantage de mes intentions, j’ai créé un tableau « 2014 » sur Pinterest que je continuerai à alimenter tout au long de l’année. Je vous invite si vous le souhaitez à en faire autant et à partager votre tableau.

L’intention est puissante mais ne suffit pas

S’écouter, s’autoriser, vouloir c’est libérateur mais très souvent je constate que passé le mois de janvier on « retombe » dans une routine qui voit les mois s’écouler les uns après les autres et nos intentions se faner petit à petit avec …

Alors, profitons de l’énergie de ce mois des voeux qui est en nous et autour de nous pour ancrer nos intentions dans chacune de nos cellules et leur donner vie : n’attendons pas !

Sur ma page facebook, j’ai demandé à mes amis de partager avec moi leur vision de 2014 en postant ce message : «[intentions pour la nouvelle année] 2014 sera sous le signe de … ».

J’ai récolté beaucoup de réponses inspirantes au travers de mots-clés. Aussi j’ai eu envie de les mettre en scène dans ma propre carte de voeux. Je me suis donc mise à chercher une application sur le web qui me permettrait de réaliser un nuage de mots. Mais ce que j’ai trouvé n’a pas fonctionné : après plusieurs heures à insister en vain, j’ai ressenti alors une grande frustration. Et là, mon intention phare pour 2014 « créativité » est revenue comme une évidence « Si je ne peux pas le faire sous informatique, je le ferai moi-même ! ». J’ai sorti mes feutres, une feuille à dessin et je me suis installée sur la grande table avec mes enfants. Quelle joie : d’un seul trait imparfait mais animé par tous ces mots qu’on m’avait offerts, j’ai dessiné mon coeur d’intentions pour 2014 et j’ai ainsi commencé à vivre la créativité que je m’étais souhaitée.

Mes voeux 2014 : vos intentions

Mes voeux 2014 : vos intentions

Les mots ont une vie, habitez-les chaque seconde jusque dans votre respiration.

Trouver ses « phares » pour être guidé(e) tout au long de l’année

Et alors que j’écrivais cet article, j’ai reçu ce matin une vidéo, qui n’est pas un hasard … En la visualisant, vous comprendrez pourquoi j’ai aussitôt eu envie de vous en faire cadeau dans la continuité de cet article, avec l’autorisation de son auteure.

Je crois bien que j’ai trouvé mes « phares », et vous ?

Abonnez-vous !

Pour recevoir mes prochains articles directement dans votre boîte mail

Vous êtes abonné(e) ! RDV dans votre boîte mail

Pin It on Pinterest