Il n’y a de limites que celles que l’on se met.

Cela vous paraît exagéré ? Vous vous dîtes peut-être qu’il y a bien des raisons ou des situations contre lesquelles on ne peut rien, des éléments qui s’imposent à nous ?

« C’est vrai quoi Cécile : tu y vas un peu fort quand même ! »

Pourtant je persiste (quoi vous ne me connaissez pas encore ?!) : nos freins sont la plupart du temps en nous et non des contraintes ou des dangers extérieurs.

Et tant mieux : car si nos freins sont en nous, alors nos leviers aussi !

Regardez et écoutez le témoignage de Caroline Casey : il n’est qu’un exemple parmi tant d’autres qui illustre parfaitement ce que Marc Twain disait :

Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait !

Caroline Casey non plus ne savait pas …

Abonnez-vous !

Pour recevoir mes prochains articles directement dans votre boîte mail

Vous êtes abonné(e) ! RDV dans votre boîte mail

Pin It on Pinterest