La semaine dernière j’ai été contactée par une journaliste d’un grand magazine féminin sur le sujet de la conciliation vie pro/vie perso. Vaste sujet et vital pour bon nombre d’entre nous si l’on en juge les motivations des femmes à se mettre à leur compte et les préoccupations des mamans au travail.

On veut tout !

Le besoin d’équilibrer sa vie personnelle avec sa vie professionnelle est l’une des raisons qui pousse à l’entrepreneuriat.

Il est vrai que l’arrivée de nos enfants nous met devant un dilemme difficile à résoudre : alors que nous pouvions aisément nous consacrer sans limite ou presque  à notre travail, il nous faut désormais compter avec une nouvelle priorité de 1er niveau.

Une des principales motivations avancées par les femmes qui créent leur entreprise est le désir d’indépendance (59%), l’entreprise n’offrant pas toujours la souplesse suffisante pour être disponible à sa famille.

Et comme nous sommes exigeantes (et parce que nous le valons bien, ça fait des années qu’on nous le rabâche !) nous n’avons pas envie d’avoir à faire un choix : nous voulons à la fois profiter des fruits du travail (indépendance financière, vie sociale, employabilité, développement de nos compétences, épanouissement), veiller et accompagner nos enfants en profitant des fruits du rôle de parent (emmener les enfants à l’école, pouvoir être présente en cas de maladie, prendre nos congés pendant les vacances scolaires, s’occuper des enfants en soirée à une heure convenable -donc ne plus « subir » de réunions à 18h) et cerise sur la gâteau : on veut aussi profiter des fruits d’une vie personnelle riche (fini de sacrifier sa personne au profit de son employeur et/ou de sa famille).

Pas étonnant que la question du COMMENT gérer tout ça harmonieusement nous pose problème !

Bref, la quête d’un équilibre parfait ressemble davantage à un vœu pieu et peut devenir une grande frustration. Très souvent j’en suis moi-même arrivée à me demander si cet objectif n’était pas vain, irréaliste, impossible à atteindre …

Que signifie concrètement concilier ?

Plus j’avance dans mon travail de « guide », plus je me rends compte que ce ne sont pas les réponses qui sont importantes face à une difficulté. La façon de cerner le problème en posant des questions a bien plus de valeur et d’efficacité ! Votre problème sera en grande partie résolu si vous avez posé les bonnes questions.

Aussi, plutôt que de répondre au comment à cette journaliste en lui livrant des solutions toutes faites, des recettes miracles, des astuces (qui peuvent en être et fonctionner réellement, attention je ne suis pas en train de nier leur valeur ni même leur efficacité, mais pour combien de personnes ? combien de temps ? n’y a-t-il pas plusieurs façons d’aborder les choses selon les personnes et les contextes plutôt qu’une seule et unique réponse ?), je lui ai proposé d’approfondir la question en la définissant avec elle : qu’est-ce que signifie concrètement « concilier » sa vie pro et perso ?

Concilier : diviser pour mieux gérer son temps ?

De manière générale, on associe conciliation à gestion du temps. Et ça se comprend : si nous poursuivons 3 objectifs (s’occuper de sa carrière/son entreprise, s’occuper de notre famille et s’occuper de soi), nous pensons logiquement que notre « challenge » consiste à diviser notre emploi du temps en autant de plages disponibles.

Nous entamons alors une course folle qui vise à toujours en faire plus dans un même laps de temps (puisque personne n’a encore trouvé le moyen d’allonger la journée sans empiéter sur son sommeil)

Avant notre agenda se partageait entre notre boulot et nos loisirs, maintenant il faut caser les RDV médicaux des enfants, leurs activités, son amoureux, les amis réels ET virtuels, la famille, la belle-famille, et sa petite personne !

Face à un tel challenge, savoir s’organiser c’est bien, gagner du temps en étant plus efficace et plus productif porte indéniablement ses fruits mais jusqu’à quel stade, combien de temps ? Connaissez-vous beaucoup de personnes qui ont atteint de manière satisfaisante un niveau de conciliation de leur vie pro et perso ?

J’applique également ces techniques mais j’ai le sentiment grandissant qu’il ne s’agit là que de pansements qu’on applique sur le problème : on ne le traite qu’en surface seulement.

Concilier : c’est mettre en cohérence

gestion du temps

Faire ce qui nous rend heureux

Il me semble que concilier c’est aller plus en profondeur dans sa relation au temps et à sa vie en général.

Et si concilier ce n’était pas juste gérer ses différentes vies les unes à côté des autres, les unes à tour de rôle ?.

Concilier signifierait alors davantage mettre en cohérence ce qu’on fait (son métier, son entreprise, ses loisirs) avec qui on est (ses valeurs, ses convictions, ses talents) et ce qu’on veut (ses projets, ses aspirations, ses priorités).

D’ailleurs, je vous invite à regarder la définition du mot concilier que je viens de découvrir :

–       Rendre des choses compatibles ; harmoniser (Larousse)

–       Accorder ensemble des personnes divisées d’opinion, d’intérêt (source : wikitionnaire)

–       Relier de manière cohérente des choses qui sont ou semblent être contraires

Plus qu’une nuance cela fait une différence capitale ! (puisqu’en abordant la question différemment, nous pouvons alors entrevoir des réponses différentes).

Mettez de la fluidité dans votre vie

Avant d’être un calcul quantitatif, concilier est avant tout une démarche qualitative, une réflexion entre vous et vous, au plus profond de la personne que vous êtes.

gestion du temps

© Harpersbizarre : Foter : CC BY

Si vous accordez votre travail avec vos plaisirs, vous ne le vivrez plus uniquement comme un travail  et le temps passé vous importera peu tant que vous y trouverez un épanouissement personnel. L’équilibre c’est à vous de le définir. Ce n’est pas un partage en 2 parts égales : le simple fait de savoir que vous pouvez vous rendre disponible si besoin auprès de vos enfants peut être suffisant à cet équilibre, il n’est pas nécessaire de leur consacrer effectivement du temps.

Si vous veillez à rester dans une cohérence, vos décisions seront plus simples, vos choix plus faciles, dire non également.

Vous éviterez ainsi de vous disperser, d’avoir à vous adapter à des contraintes contraires.

En vous rapprochant de ce qui vous ressemble et vous rassemble vous serez plus efficace, plus créative, plus « solide » aussi, face à vous-même et face aux autres.

Concilier sa vie pro et perso ce n’est pas (seulement) gagner du temps, c’est mettre en cohérence ce qu’on fait avec qui on est.

Dans un prochain article, je vous partagerai le témoignage d’une star qui a entrepris ce chemin.

Abonnez-vous !

Pour recevoir mes prochains articles directement dans votre boîte mail

Vous êtes abonné(e) ! RDV dans votre boîte mail

Pin It on Pinterest